Droits des femmes

  • Un grand merci à Gisèle Halimi, née à la Goulette en Tunisie, défenseure ardente et infatigable de tous ceux qui se sont battus pour l’indépendance de la Tunisie et de l’Algérie et pour la décolonisation, et avocate si courageuse et efficace de la cause des femmes. J’ai fait connaissance avec Gisèle Halimi à l’Assemblée Nationale où, fortement engagée aux côtés de François Mitterrand, elle a été députée de l’Isère de 1981 à 1984.